EU'Hope

L’Union européenne est faite par et pour ses citoyens.

C’est dans cette dynamique que la commune de Plœuc-l’Hermitage a accueilli du mercredi 16 au mardi 22 octobre 2019 une délégation de trente citoyens venus de Bartoszyce, commune partenaire et amie. 

Ce projet « l’EU'HOPE pour les citoyens » financé avec le soutien de la Commission européenne (5000€ du programme Europe pour les Citoyens) a permis à soixante citoyens de découvrir davantage l’Union européenne. L’objectif général de la semaine était de faire en sorte que les citoyenne·s comprennent mieux l’Union européenne, son histoire et sa diversité mais également de promouvoir la citoyenneté européenne et d’améliorer les conditions de la participation civique et démocratique au niveau de l’Union. En ce sens, les délégations ont visité l’Assemblée nationale et ont notamment pu échanger avec le député Marc Le Fur sur le fonctionnement des institutions démocratiques françaises et européennes. En parallèle, la délégation polonaise a pu expliquer le mode de fonctionnement des institutions démocratiques polonaises. 

Lors de cette semaine, basée sur l’échange et le partage, les délégations ont été accueillies en chanson par le Folklore du Lié à la Mairie de Plœuc-l’Hermitage. S’en est suivie une soirée crêpe-galette organisée par les bénévoles de l’association Plœuc-l’Hermitage Europe durant laquelle les délégations se sont essayées aux danses traditionnelles bretonnes et polonaises. 

Afin de montrer la présence de l’Union européenne dans les zones rurales, les délégations ont visité plusieurs projets financés avec le soutien des fonds européens. Ces projets, aux visées bien que différentes, montraient tous que l’Europe est accessible et proche de tous. Ces visites de projets ont donné l’occasion d’avoir des explications sur la façon dont les citoyens peuvent monter un projet susceptible de recevoir un soutien financier. 

Ce séjour a permis à la délégation plœucoise de faire découvrir leur commune ainsi que leur département à leurs homologues polonais.
Les délégations ont pu profiter d’un beau dimanche ensoleillé pour visiter le site naturel du Cap d’Erquy... Au programme : poisson de la criée, soleil, sable et randonnée ! 

La semaine s’est terminée par un débat public qui s’est déroulé à la mairie de Plaintel. Accueillies par le maire de la commune, Joseph Le Vée, le public composé des délégations ainsi que de vingt plœucois et plaintelais, a pu échanger sur les notions de citoyenneté européenne et d’engagement européen. Les intervenants, composés de Jérémy et Charlotte, deux jeunes en service volontaire européen, Anna Planchais, cheffe du service Europe et international du Conseil départemental des Côtes d’Armor, Thibaut Guignard, maire de Plœuc-l’Hermitage et Hanna Kawalek, traductrice, ont raconté leur expérience européenne. Des témoignages qui en ont amenés d’autres. 

L’Union européenne est faite par et pour ses citoyens. C’est dans cette dynamique que chacun est reparti chez soi pour raconter cette belle aventure.

Ploeuc L'Hermitage

"Small Towns European Debates Network – STEDNet"

La commune de Pregrada, en Croatie, a accueilli du 5 au 7 décembre 2019 les délégations des six pays partenaires du projet « Small Towns European Debates Network – STEDNet » financé avec le soutien de la Commission européenne (68 000€). Dans la perspective de la nouvelle période de programmation 2021-2027, ce projet entend promouvoir l’échange de connaissances et l’innovation pour le développement d’une Europe inclusive et durable. STEDnet est un partenariat entre des structures diverses (GAL, communes, centre culturel, centre de développement économique) venant de six pays : la Croatie, à l’origine du projet, la Slovénie, l’Estonie, la Bosnie et Herzégovine, la Lituanie ainsi que la France.

Les pays partenaires se sont engagés à donner la parole aux européens en organisant des débats publics sur trois thématiques spécifiques : « Les petites villes se mettent au numérique : comment les TIC et les technologies numériques peuvent-elles améliorer les services publics, la qualité de vie et le commerce ? », « Petites villes et circuit court : comment développer les circuits courts et diversifier la production Agricole ? » et « les petites villes veulent rester jeunes : comment lutter contre l’exode rurale et devenir un lieu de vie attractif ? ». Les conclusions de ces débats seront alors intégrées à la Déclaration « Our European Smart, Green & Innovative future », dans le but de faire partie de la future programmation.

Le déplacement à Pregrada a permis aux pays partenaires d’échanger sur les conclusions des débats qui ont eu lieu dans leur commune sur le thème de la digitalisation. Des conclusions qui ont montré un même constat : il est nécessaire d’intensifier les efforts pour lutter contre la fracture numérique. La commune de Zuzemberk, en Slovénie, accueillera la prochaine rencontre en juillet 2020. La date du débat sur les circuits courts et la production agricole sera alors communiquée.